Signatures – Jean-Bernard POUY

Être sympathisant d’une Zone À Défendre, ça expose le quidam à quelques tracas. Camille Destroit, quarante-quatre ans, en fait la fâcheuse expérience. Il avait trouvé dans la ZAD de Zavenghem un lieu de militance et de solidarité, une manière de, peut-être, faire bouger le vieux monde et aussi de donner un peu plus de sens à sa vie.

En conférence le dimanche à 14h45 ( 30mn, Ma tasse de thé) 

LIRE LE 1ER CHAPITRE : Découvrez le premier chapitre