Macha MÉRIL

Macha Méril étudie à la Sorbonne puis à l’école de théâtre du Théâtre National Populaire. Elle apparaît au cinéma dans « Le signe du lion » (1959) d’Eric Rohmer. Son premier rôle important lui sera offert par Gérard Oury dans le film La Main chaude où elle remplace Brigitte Bardot. Elle part ensuite aux Etats-Unis étudier à l’Actors Studio. A son retour, elle tourne avec Michel Deville et Jean-Luc Godard : Adorable menteuse (1963) et Une femme mariée (1965). On la retrouve dans Nous ne vieillirons pas ensemble  (1973) de Maurice Pialat. Depuis quelques années, elle conjugue son activité de comédienne avec l’écriture. Elle est membre du jury du prix Marguerite Duras. Son dernier ouvrage, Vania, Vassia et la fille de Vassia, est paru en mars 2020 (éd. Liana Levi).

Ce qui nous reste de nos racines avec Carole Martinez, Macha Méril et Timothée de Fombelle – Dimanche 15h durée 1h – animée par Christine Ferniot

(Ma Tasse de thé Hall 3)

LIRE LE 1ER CHAPITRE : cliquez ici.