CATHERINE DE GUEBERSCHWIHR. A L’OMBRE D’UN TILLEUL. LES VIES DES SŒURS D’UNTERLINDEN

À l’automne du Moyen Âge, une femme raconte le destin de quarante-cinq autres femmes qui ont vécu dans cette même maison Sous le tilleul où elle a passé sa longue existence. Ce n’est pas une savante, ni une mystique comme les très rares femmes qui écrivent alors. Mais son écriture est vive et concrète et son témoignage riche d’informations. Cette maison, c’est Unterlinden, à Colmar, qui doit au Retable d’Issenheim d’avoir gardé intact des siècles plus tard son rayonnement spirituel et culturel. Cette femme, c’est Catherine de Gueberschwihr (v. 1260 – v. 1330). Son livre, dont le manuscrit est conservé aujourd’hui encore à la Bibliothèque des Dominicains de Colmar, est ici traduit pour la première fois

HISTOIRE
DIMANCHE
14:00
CATHERINE DE GUEBERSCHWIHR. A L’OMBRE D’UN TILLEUL. LES VIES DES SŒURS D’UNTERLINDEN
Avec CHRISTINE DE JOUX, ONLIVIER CONRAD,
30MN
100 pers.
TOUT PUBLIC
CAFÉ DE L'HISTOIRE, 2
Inscriptions sur place
jeunesse