Rencontres littéraires présentées par Jacques Lindecker

Avant de pouvoir retrouver les autrices et auteurs en librairies et bibliothèques, la Ville de Colmar a demandé à Jacques Lindecker, conseiller littéraire du Festival du livre de Colmar, de réaliser des rencontres virtuelles.
Agnès Ledig nous fait ainsi le plaisir d’ouvrir le bal, aux côtés de Stéphanie Hochet, Fabien Perrier, Vikash Dhorasoo, Isabelle de Courtivron et Charles Sitzenstuhl.

Rencontre littéraire avec Agnès Ledig

Agnès Ledig nous livre ses pensées et évoque ses romans de coeur.

 

Rencontre littéraire avec Stéphanie Hochet

Stéphanie Hochet se renouvelle d’un livre à l’autre en surprenant sans cesse ses lecteurs.
Dans Pacifique, (éd. Payot et Rivages 2020), elle ancre son récit au Japon, en avril 1945 et revisite l’Histoire avec la bataille d’Okinawa.

 

Rencontre littéraire avec Fabien Perrier

Fabien Perrier est correspondant en Grèce pour plusieurs quotidiens (Libération, Le Soir et Le Temps), magazines et radios (Europe 1, Radio Canada).
Il partage son temps entre Paris et Athènes pour couvrir l’actualité de la Grèce et de l’Union européenne.
Dans Alexis Tsipras : Une histoire grecque (paru en 2019 chez Efb), il fait revivre les 45 dernières années de l’histoire de la Grèce.
Un récit vivant, nourri de témoignages de première main, entre tragédie grecque et européenne.

 

Rencontre littéraire avec Vikash Dhorasoo

Vikash Dhorasoo, célèbre joueur de football à l’international, nous parle de son livre L’Engagement expliqué à ma fille et ses potes de quartier,
paru aux éd. du Seuil en mars 2020. Est-ce qu’on naît de gauche ? Comment le devient-on ? Pourquoi faut-il sauver les terrains de sport au coin des rues ?
A quoi ressemblera le quartier où nous voulons voir jouer, vivre, grandir et rêver nos enfants ces prochaines années ?

 

Rencontre littéraire avec Isabelle de Courtivron

Isabelle de Courtivron nous parle de son parcours de vie et de sa nouveauté, L’été où je suis devenue vieille (2020, éd. l’Iconoclaste).
Elle a suivi ses études universitaires aux États-Unis, a connu les mouvements féministes des années 1960 et 1970 et donné des cours notamment à l’Université Harvard et au Massachusetts Institute of Technology.
Là, elle a obtenu une Chaire de littérature, culture et cinéma en anglais et en français.

 

Rencontre littéraire avec Charles Sitzenstuhl

Charles Sitzenstuhl partage sa vie entre Sélestat, sa ville natale et Paris Bercy où il travaille dans le cabinet de Bruno Le Maire.
Il publie chez Gallimard son premier roman largement autobiographique La Golf blanche. L’histoire d’une famille sans histoire, en proie à la violence d’un père, où chaque événement du quotidien est prétexte à humiliation et souffrance. Pour Charles, le fils aîné, tout se rétrécit face à cette folie, à la voix qui monte, aux imprécations, aux insultes. C’est l’écriture qui parvient à lui rendre sa liberté.